Agnès Barré-Masurier


 
 
 

Artiste licière


 
 
 

 
  L'artiste  

Née à Clermont-Ferrand en 1951 .

Durant son enfance au pied des monts d’Auvergne, de longues promenades solitaires dans la nature lui serviront de motifs pour les dessins qu'elle crayonne inlassablement.
Puis les études supérieures la conduisent en Bretagne ( Rennes ) où elle rencontrera le monde des légendes et traditions qui nourriront son imaginaire .

Découvre le tissage en Ulster au cours d'un stage d'études en 1976. Naissance d’une vocation ..et d’un métier .

Rencontre avec Jacques Plasse le Caisne, traducteur en tapisserie de l'Ecole de Paris ( Manessier,Bazaine, Le Moal, etc.) en 1978.
Au cours d’un stage professionnel à Kerazan en Bretagne, cette expérience confortera l’artiste dans son choix d’une approche plus libre et plus picturale: la tapisserie sur métier à tisser.

 
 

1980–1989- Nombreuses expositions et travaux sur commande. Recherches conjointes des techniques textiles et des expressions artistiques.

1990–1997 - Départ dans le Périgord . Après avoir laissé libre cours à sa propre inspiration, l’artiste rend hommage aux grands maîtres qui l’ont toujours inspirée : Kandinsky, Derain, De Staël, Van Gogh, etc . Le fauvisme, l'impressionnisme mais aussi l'art abstrait vont influencer son art qu'elle cultive au contact de ses amis peintres et sculpteurs.

L'artiste au métier  
  L'artiste

1997 - Arrivée en Normandie, source de nouvelles recherches. Naissance des paysages composés d'inspiration marine. Créations personnelles et travaux sur commande. Naissance de l'abstraction figurée dont elle devient chef de file.

2003 – Ouverture de l'atelier exposition à Sourdeval dans la Manche. Grandes expositions individuelles ( Entrecroisements, La route de la Tapisserie, Désert et payages composés, Enchaînements) dans toute la France. L'artiste crée une tenture monumentale de dix pièces sur le thème du désert. Nombreux contacts et expositions collectives avec des artistes étrangers.

2008- Installation de l'atelier exposition à Courson dans le Calvados.

Depuis 2008, l'artiste travaille conjointement la poésie, la photographie et la tapisserie.

2009 2014 - Participation au tournage et à la diffusion du film "Rencontre avec la tapisserie contemporaine".
Sur la recommandation du Musée d'Art Moderne de Paris, ce documentaire a été demandé par le Power Station of Art pour accompagner l'exposition "Decorum" à Shangaï.

 
 

 


Le dessin comme une passion tout au long de ma vie, puis le tissage comme un cadeau d'amitié en 1976 et l'alliance insolite de ces deux nécessités de faire va m'amener à créer une technique de poésie tissée, permettant une approche plus picturale et plus dynamique de l'art de la tapisserie. .

Rose des champs  
 
Ma rencontre avec l'atelier Plasse Le Caisne me confortera dans mon approche: trouver le juste moyen de transcrire en art monumental mes rêves éveillés et mes mondes imaginés faits d'aquarelle, de gouache, de pastel, de fusain...
Le dessin était là depuis toujours et le tissage amène la couleur. Il s'agit alors de transcrire en tentures de lin et de laine l'abstraction figurée qui caractérise mon œuvre.
 
 
 
 
 
  L'artiste

Ces paysages nus ou parfois peuplés de quelques êtres emblématiques se juxtaposent au monde tangible, comme une nécessité absolue de rendre à notre univers sa virginité, sa pureté, son innocence.
Je pratique un art contemplatif, intemporel, un hymne à la joie, tout en vibration, pour tenter de combattre l'inertie face à l'incommensurable légèreté humaine.

          Agnès Barré-Masurier

sommaire


contact : agnesb.masurier@wanadoo.fr   
 
 
 
 
  La technique /  Les oeuvres /  L'atelier-exposition /  L'artiste /  du temps et de la patience /  Originalité /  décoration /  Expositions /  annonces et liens /  Dossier de presse /  définitions/  commandes/  Film documentaire /